14 mai 2018

Y, le dernier homme - tome 1 đŸŒ»đŸŒ»đŸŒ»đŸŒ»

Auteur(s) : Brian K. Vaughan, Pia Guerra & José Marzan Jr
Saga : Y, le dernier homme
Genre : Comics - Science-Fiction
Edition : France Loisirs - 2017
Nombres de pages : 256






La QuatriĂšme :

Une Ă©pidĂ©mie mystĂ©rieuse a dĂ©cimĂ© toute la population mĂąle de la Terre ! Toute sauf un jeune homme, appelĂ© Yorick Brown, et son singe, Esperluette. PourchassĂ©s par des groupements de femmes aux intĂ©rĂȘts divers, Yorick et Esperluette partent sur les routes dĂ©vastĂ©es des États-Unis, sous la protection de la mystĂ©rieuse et mortelle Agent 355.
 





Qu'est-ce que j'en pense ? 

AprĂšs plusieurs lectures de romans une petite session comics s'imposait et j'avais besoin d'un comics avec pleins de pages 😁. Alors je me suis ruĂ©e sur le tome 1 de Y, le dernier homme afin de voir un peu ce qu'il avait dans le ventre (enfin dans ses pages 😉).

Les planches sont trÚs sympa, le dessin et les couleurs également, cependant on reste dans un tracé assez classique. Je n'ai pas senti un style particulier sortir de ces planches. Mais les illustrations n'en restent pas moins agréables en tous points.


En ce qui concerne le pitch, j'ai adorĂ© 😉. ForcĂ©ment, vu qu'on va parler de femmes. Car oui le pitch de dĂ©part est que tous les hommes de la planĂšte sont Ă©radiquĂ©s en mĂȘme temps par un mal inconnu.

Le scénariste va, par ce biais, souligner les discriminations liées au genre. En effet, dans l'histoire on se rend compte, par les catastrophes qui résultent de la disparition des hommes, que plusieurs postes, notamment à haute responsabilité, ne se retrouvent plus occupés, comme par exemple les présidents et autres politiques, les pilotes d'avion ou encore de train, les PDG de grandes entreprises, ou encore des métiers dits "masculins" comme les mécaniciens, les chauffeurs, les livreurs, etc... Grùce à ce procédé, nous lecteur, nous prenons conscience d'une maniÚre claire et sans conteste qu'il existe encore des métiers ou des postes dans lesquels les femmes sont encore sous-représentées.

Un cĂŽtĂ© fĂ©ministe est donc fortement reliĂ© Ă  ce thĂšme et Ă  cette histoire 👍. On y dĂ©couvre des femmes qui ne s'Ă©croulent pas, se remettent des Ă©vĂšnements et prennent les places restĂ©es vacantes par les hommes afin de survivre.
Mais attention en aucun cas ce comics est un manifeste fĂ©ministe extrĂ©miste du genre "les hommes sont des chiens, ne servent Ă  rien et nous sommes beaucoup mieux sans ces ĂȘtres immondes".

Je dirais mĂȘme plus, qu'en addition Ă  la prise de conscience des actuelles discriminations que veut nous faire passer l'auteur, il met en garde aussi contre le fĂ©minisme extrĂ©miste. Eh oui, car ici une partie des antagonistes sont justement un gang de femmes ultra fĂ©ministes qui pensent que l'homme n'avait plus sa place et que leur disparition est un cadeau, qu'il faut tuer ce dernier homme. Sans oublier surtout que toutes les femmes doivent ĂȘtre d'accord avec elles...grrr 😠

Un autre clichĂ© est balayĂ© ici : le tempĂ©rament belliqueux qui n'est Ă  attribuer qu'aux hommes, car ils sont les seuls Ă  "aimer" faire la guerre. En effet, on rencontre une deuxiĂšme antagoniste des personnages principaux (eh oui les pauvres il en vient de partout 😆) qui elle revendique son envie de combattre et de faire la guerre, car comment acquĂ©rir la paix sans guerre ? Je vous le demande ! 😅...

En résumé c'est un trÚs bon comics plein de prises de conscience féministes mais qui met en garde contre les débordements de certains mouvements qui discréditent cette pensée féministe plutÎt que de la représenter et de délivrer les vrais messages, à savoir l'égalité pour tous et non la supériorité de la femme sur l'homme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire